Faire le bilan du 1er trimestre

Ça y est ! La saison des conseils de classes est ouverte ! Il est donc temps de faire le bilan du premier trimestre, pour poursuivre au mieux l’année. Et bien sûr, de faire le bilan ensemble, avec votre enfant, et si besoin avec ses enseignants.bulletin scolaire humour

Étape n°1 : aider son enfant à faire SON bilan

Il est important d’apprendre à votre enfant à avoir un regard critique (pas forcément négatif !) sur son travail, à prendre un peu de recul, à explorer aussi ses émotions, ses ressentis. Vous pouvez commencer la discussion comme cela : « Alors, qu’est-ce que tu penses de ton premier trimestre ? » Souvent, votre enfant ne saura pas trop comment s’y prendre au début. Alors vous pouvez l’aiguiller avec d’autres questions :

  • Qu’est-ce que tu as aimé ?
  • Qu’est-ce que tu n’as pas aimé ?
  • Qu’est-ce que tu sais aujourd’hui, que tu ne savais pas au début de l’année ?
  • Qu’est-ce que tu as réussi ? De quoi es-tu fier ? (pensez à valoriser les réussites de votre enfant, de votre coté)
  • Qu’est-ce que tu aurais aimé mieux réussir ?
  • Quel est ton ressenti général par rapport à ton trimestre ? (pour les jeunes qui ont du mal à exprimer leurs émotions, on peut utiliser une roue des émotions afin d’affiner cette expression)

roue des émotions

Étape n°2 : prendre connaissance du bulletin

Avec les différents dispositifs informatiques à votre disposition (ENT, Pronote, Ecole directe, …) vous avez pu suivre les résultats de votre enfant au fur et à mesure. À moins que vous ne préfériez lui laisser la bride sur le cou, et ne pas aller y regarder trop souvent. De toute façon, la consultation régulière des résultats ne remplace pas la lecture attentive du bulletin trimestriel. D’abord parce qu’il y a encore des enseignants qui ne renseignent le logiciel qu’à la veille des conseils de classe, ensuite et surtout parce que la richesse des bulletins, c’est les appréciations portées à côté des moyennes. Donc, vous allez prendre le temps de bien lire ces appréciations. Si vous craignez de laisser transparaître trop d’émotions négatives sur le coup, ou d’exploser, ne faites pas cette première lecture en présence de votre enfant … Le but est de dialoguer et de construire, et une réaction de condamnation pure et simple ne favorisera pas l’ambiance constructive que vous souhaitez instaurer !

Lire les appréciations

Les enseignants, en remplissant les bulletins, sont censés donner des indications sur le niveau atteint par l’élève, son attitude, ainsi que des conseils pour progresser ou maintenir ses résultats. Malheureusement, ils disposent pour cela de très peu de place (avec certains logiciels, 200 caractères maximum), et certaines appréciations peuvent paraître abruptes ! Votre travail va donc être d’en tirer des indications utiles pour la suite : matières sur lesquelles s’appuyer, matières à travailler, type de solution à envisager selon l’enseignant …

N’oubliez surtout pas de lire l’appréciation du conseil de classe : durant le conseil, les enseignants ont croisé leurs points de vue, et pu se faire un avis plus nuancé (souvent) sur le travail de votre enfant. Elle vous indique la perception que l’équipe, dans son ensemble, a de votre enfant, de son travail, de son implication …

Étape n°3 : confronter les points de vue, comprendre les divergences

Maintenant que votre enfant a donné son avis et commencé à avoir un regard critique sur son trimestre, et que vous avez pu avoir un résumé de la vision de ses enseignants, vous allez pouvoir confronter les points de vue avec votre enfant.

Parfois, ces regards sont convergents, parfois non. Si ce n’est pas le cas, il va falloir comprendre pourquoi, et essayer de construire une vision plus cohérente de la situation.

Vous pouvez demander à votre enfant :

  • Pourquoi ton professeur pense-t-il cela, d’après toi ?
  • Pourquoi est-ce que tu n’es pas d’accord ?
  • Est-ce que la vérité n’est pas quelque part entre vos deux points de vue ? Et où ?
  • Dans cette situation, qu’est-ce qui dépend de toi ?

Si vraiment l’incompréhension persiste, ou si vous sentez que votre enfant se braque contre un ou des enseignants, il va falloir penser à prendre rendez-vous avec ce ou ces enseignants pour éclairer les choses. Pas question de subir une telle incompréhension pendant encore sept mois !

Étape n°4 : aider son enfant à se fixer des objectifs

Une fois que tout le monde est à peu près d’accord sur le bilan du trimestre, il va falloir que votre enfant se fixe un objectif pour la suite de l’année, et vous allez l’y aider. Qu’il s’agisse de progresser dans ses résultats, de gagner en autonomie, de maintenir de bons résultats, d’être plus régulier … il y a toujours un objectif à se fixer.

Vous pourrez l’aider en lui demandant :

  • Pour le 2e trimestre, à quoi voudrais-tu que ton bulletin ressemble ?
  • Qu’est-ce que tu pourrais faire pour cela ? Comment réussis-tu dans telle ou telle matière ? Est-ce que tu peux t’en inspirer pour atteindre ton objectif ?
  • Est-ce que tu as besoin d’aide pour atteindre ton objectif ? De la part de qui ?

Petit rappel sur les objectifs

Un bon objectif est un objectif SMART

  • Spécifique, précis : il est défini en fonction d’une situation et d’une personne en particulier
  • Mesurable : on pourra vérifier qu’il est atteint grâce à un indicateur objectif (notes, pourcentage de réussite, nombre d’appréciations positives, …)
  • Ambitieux et acceptable : un bon objectif est un objectif qui demande de faire des efforts pour progresser, et est accepté par le principal intéressé.
  • Réaliste : un bon objectif est un objectif qu’on peut atteindre.
  • Temporellement défini : il faut se fixer un délai pour atteindre l’objectif. Dans le cadre scolaire, il est facile de définir des délais : la fin du trimestre suivant, la fin de l’année, l’examen de fin d’année, etc.
 

Une réflexion au sujet de « Faire le bilan du 1er trimestre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *